Historique

1er avril 1965

La Maison des Jeunes et de la Culture existait avant l’Association. N’ayant cependant pas d’existence juridique, son affiliation à la Fédération Française des M.J.C. date du 3 octobre 1964. La M.J.C. de Lyon-Perrache est officiellement « née » le 1er avril 1965 à la préfecture du Rhône.

En 2015, la MJC Perrache Presqu’île, une des plus anciennes MJC de Lyon, fêtera 50 ans d’histoire sociale et culturelle au cœur de son quartier.

Premières racines

Les premières racines de la Maison sont ancrées au 32, cours Bayard à Lyon 2ème, où elles s’y approfondissent et croissent jusqu’au 4 juin 1982. A cette date, la structure déménage à 750 m de son premier siège et investit de vieilles pierres 100 cours Charlemagne. Cette ancienne bâtisse, aux multiples métiers, cède ses entrepôts et autre mûrisserie de bananes pour abriter une « mission » d’Education Populaire.

Quatre décennies et demie d’imprégnation de vie et de culture perrachoise, d’offre de services et de loisirs, d’actions Jeunesse, de projets culturels et de lien social, ont fait de la M.J.C. un acteur déterminant du sud de la Presqu’île.

Le grand projet d’aménagement Lyon Confluence marquera à jamais l’histoire de la M.J.C.

2003

En 2003, la SEM Lyon Confluence, aujourd’hui SPLA, Société Publique Locale d’Aménagement, propose la solution d’un équipement multi-sites dont un transfert du pôle d’activités sur un établissement flottant. L’idée de la « barge » est née… Mais la conjoncture économique, avec l’envol du prix de l’acier notamment, et les études de maintenance de la structure n’ont pas permis la réalisation du projet qui en restera donc à l’état d’embryon.

2004

Pendant l’été 2004, la M.J.C. est contrainte de quitter ses murs du fait de son implantation sur les emprises du futur chantier de la place nautique et des ouvrages SNCF. Relogée dans les entrailles du Centre d’Echanges de Lyon Perrache, elle cohabite au 4ème étage sur le plateau de l’ELAC, Espace Lyonnais d’Art Contemporain, avec les Arts Appliqués et des compagnies de danse.

La MJC occupe également un espace administratif (siège) sur la passerelle entre le C.E.L.P. et la Gare et jouit de deux concessions, pour l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ex CLSH), au cœur de l’école maternelle Gilibert et au sein de l’école primaire Lucie Aubrac.

Marché Gare

Sans la mise à disposition le 1er décembre 2005 du « Marché Gare », Scène Découverte dédiée aux Musiques Actuelles – 34 rue Casimir Périer, il ne resterait de la M.J.C. Perrache Presqu’île que le nom. Cette salle de concerts, d’une jauge de 300 places, a été inaugurée par Gérard Collomb, Maire de Lyon, le 1er février 2006.

Huit ans après sa « délocalisation », la Maison a presque effacé le préjudice subi grâce à l’énergie déployée par l’ensemble de ses acteurs.

Alors que la ZAC 2 est « en mouvement » et que le bâtiment principal du marché de gros est concerné, qu’adviendra-t-il du « Marché Gare » ? Qu’adviendra-t-il de cette salle aux 300 concerts, 600 groupes d’artistes accueillis et/ou en résidence et plus de 55 000 spectateurs en 6 ans ? Qu’adviendra-t-il de cette Scène Découverte maillée au réseau régional et national des musiques actuelles ? Qu’adviendra-t-il de son projet de développement en un Pôle de Musiques Actuelles et plus encore de SMAC éclatée, union de plusieurs scènes locales au bénéfice des musiques actuelles ?

La MJC n’imagine pas l’avenir sans cet outil culturel qu’elle a su construire, faire vivre et grandir.

La Ville de Lyon, et notamment le service culturel, par son directeur Xavier Fourneyron, s’attache à défendre, non seulement le maintien de cet équipement sur son site actuel, mais aussi son extension, créant ainsi une salle de spectacle d’une jauge de 400 places, des bureaux, des locaux de répétition, studios d’enregistrement, un espace « catering », un bar associatif, …

A ce jour, le projet est soumis à des études, foncières et économiques, croisées entre le Grand Lyon et la Ville de Lyon. La création d’une Maison des associations et la relocalisation de « La Gourguillonnaise », association culturelle du personnel de la Communauté Urbaine de Lyon et de la Ville, entreraient aussi dans l’équation de la réhabilitation de ce bâtiment. Nous sommes tous suspendus aux arbitrages et décisions politiques.

La MJC grave bientôt un demi-siècle d’histoire d’Education Populaire sur le sol de la confluence et résiste pour que ses utopies d’aujourd’hui soient les réalités de demain.

MJC Presqu’Ile Confluence

28 Quai Rambaud
69002 Lyon
Tél. 04.78.38.49.69
contact@mjc-confluence.fr
Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
8h30-21h sans interruption
samedi : 10h-17h
vacances scolaires du lundi au vendredi : 9h-18h
Inscriptions :
Aux horaires d'ouverture de la MJC, directement à la MJC Presqu'île Confluence.


Agrandir le plan